European championship Vigo – La Dégringolada

Dur dur de résumé un championnat si important lorsque le résultat final (52eme) est très loin de nos attentes (une place parmi les 15 premiers). La Déception, c’est  certainement le sentiment qui a animé notre équipe après notre retour d’Espagne. Il m’a fallu un peu de temps pour digérer avant de prendre la plume pour vous décrire l’envers du décor. 

002e7b92-0524-4126-a604-18fbf7252e98IMG_4681

Privé de l’un de nos équipier quelques minutes avant de sauter dans l’avion pour Vigo, nous avons dû naviguer à quatre équipiers au lieu de cinq. Pour rappel, l’autre partie de l’équipe était à Lucerne por l’Act III de la Swiss sailing League où elle s’est brillamment imposée (Voir ci-dessous). La leçon de Porto Cervo de l’année dernière n’a pas été retenue. Avec 90 kg de débours, impossible de rivaliser au près dans des conditio ns appuyées. Sur des parcours d’une heure trente, les bons départs n’ont pas suffi à nous garantir des résultats corrects. Chaque jour, nous avons du faire le dos rond et continuer à nous battre durant chaque manche. C’est l’un des points satisfaisants à souligner: la résilience. 

Mais il y en a d’autres !

Les tops:

  • Les passages de bouées acrobatiques 
  • Le team spirit 
  • Les starts et la stratégie 
  • Le plan d’eau magnifique 

Les flops:

  • Le poids d’équipage
  • notre vitesse 
  • L’enchaînement post Bol d’or: à proscrire !
  • Les réglages de voiles encore incertains 

Prochaine régate à venir: la Swiss cup à Brunnen. Dans l’intervalle, nous avons pu panser nos plaies et celle du bateau. 

Rendez-vous mi août pour de nouvelles aventures 

Nicolas Anklin

Aucun commentaire pour "European championship Vigo - La Dégringolada"

    Laisser un commentaire

    Votre email ne sera pas publié